Encyclopédie capricieuse du tout et du rien – [Charles Dantzig]

Encyclopédie capricieuse du tout et du rienAllergiques au dandysme, ennemis de la littérature qui parle de soi, maniaques de la continuité et de l’organisation,  passez votre chemin. L’encyclopédie capricieuse de Dantzig est un coffre à trésors pour amoureux de la langue, de la littérature, et de la vie.

On peut trouver étrange le titre que Dantzig a donné à son livre : le contenu et la forme s’éloignent on ne peut plus d’une encyclopédie (qui par nature évoque l’académisme et le conventionnel). Certes, on est face à une langue « dandy », qui se revendique comme telle et assumée pleinement par l’auteur, un style érudit et élitiste, qui ne se cache pas. Mais le style ne doit pas cacher le fond, qui, pour le coup, ne se targue pas d’enseigner des vérités sur la vie, les hommes et la mort. Il se « contente » de délivrer une vision personnelle des choses, capricieuse. [Le verbe « contenter » est à la fois juste et impropre : l’auteur est en effet « content » de lui sous bien des aspects, mais on ne peut pas dire pour autant que son ouvrage manque d’ambition.]

De quoi parle-t-il ? De lui (beaucoup), du monde littéraire, de la famille, du beau, des mots, des gens, des choses, du passé, « de tout et de rien », rien de plus, rien de moins.

Le pavé présente un atout majeur : on ne culpabilise pas de ne pas le lire en entier. Bien sûr ! C’est une « EN-CY-CLO-PÉ-DIE » (même si je viens d’affirmer l’inverse, on va s’en tenir au titre). Et le principe qui prévaut est le principe de plaisir (Freud frémirait). C’est-à-dire : pas de censure, pas d’organisation (ou presque), une liberté totale. Cette fausse encyclopédie suit une forme que j’aime particulièrement : la liste. Chaque entrée se présente sous la forme d’une énumération, plus ou moins détaillée. C’est délectable, tant par le choix des thèmes que par le traitement souvent anarchique de la forme de la liste. Ça va d’une « Liste d’animaux tragiques » à une « Liste autobiographique par effleurements d’écrivains« , en passant par une « Liste mesquine des moeurs« , une « Liste des Anglais« , une « Liste des petits pans de mur moches« , une « Liste des odeurs des villes« , une « Liste de fessées perdues« , et beaucoup d’autres. Dantzig termine son ouvrage comme il se doit, par une « Liste de listes à établir« . Facile.

Il y a beaucoup de La Bruyère (ce n’est pas pour me déplaire) dans cette manière de croquer les moeurs du temps, de déverser son fiel (parfois) ou son admiration (plus rare) sur la société, les écrivains, les politiciens, la bêtise humaine et autres poncifs. Le genre de livre à lire par petits bouts, quelques entrées par-ci, par-là, entre deux pages de Proust.

La Bruyère : « Un homme fat et ridicule porte un long chapeau, un pourpoint à ailerons, des chausses à aiguillettes et des bottines ; il rêve la veille par où et comment il pourra se faire remarquer le jour qui suit. Un philosophe se laisse habiller par son tailleur ; il y a autant de faiblesse à fuir la mode qu’à l’affecter. » [Les Caractères, XIII, « De la mode », 11]

Dantzig : « Entre le genre épouvantail dépendu et le genre mannequin de vitrine en costume rayé, il semble n’exister aucun autre style de corps possible en Angleterre. Le premier est une prise de position politique contre le second. Être fripé, c’est réprouver l’establishment. » [« Liste de la mode à Londres »]

Liste de listes incontournables

– Les pré-citées ;

– Liste des couleurs des villes ;

– Liste des cous ;

– Liste des personnes irritantes ;

– Liste de choses dégoûtantes ;

– Liste de ce qu’on n’a jamais vu ;

– Liste de la bonté des hommes.

(Attention, cynisme débordant)

Carte d’identité

  • Titre : Encyclopédie capricieuse du tout et du rien
  • Genre : essai
  • Date de publication : août 2012
  • Édition (poche) : Le livre de poche
  • Nombre de pages : 844

 

Publicités

Envie de réagir à cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s