Aphorismes – [Oscar Wilde]

Les Aphorismes de Wilde représentent un vrai remède contre la morosité. Mots d’esprit, finesse, cynisme, humour, voire tendresse ou mélancolie, ils ont toujours une force philosophique et une valeur existentielle. Car sous son costume dandy et sa pose artiste, Oscar Wilde est un grand soucieux. Il n’en reste pas moins que ces pensées, qui sont tour à tour des maximes, des sentences ou de simples formules, donnent le sourire.

Qu’ils portent sur la gent féminine, sur le couple, sur l’art, sur la société, la bourgeoisie, ou encore la jeunesse, on peut s’amuser à piocher ça et là des idées. Si vous êtes de ceux qui aiment citer auteurs et grands personnages, voilà une manne pour « briller en société ». (Il y a du pédantisme à se cacher derrière des références littéraires, il y a toujours de la classe à citer Wilde).

En voici quelques exemples :

  • Aujourd’hui, tout le monde est intelligent. On ne peut aller quelque part sans rencontrer des gens intelligents. C’est devenu un véritable fléau social.
  • Dans le monde philistin de la réalité, les méchants ne sont pas punis ni les bons récompensés. Le succès est accordé aux puissants, les faibles sont forcés d’accepter l’échec.
  • Une chose au monde est pire que de savoir qu’on parle de vous, savoir qu’on ne parle pas de vous.
  • Donner des conseils est toujours bête, mais donner de bons conseils est désastreux.
  • Il faut choisir ses ennemis avec beaucoup de précautions. Je n’en ai pas un seul qui soit un imbécile. Ils sont tous des hommes à l’intellect puissant et, en conséquence, m’apprécient tous.
  • Les bonnes intentions ont été la ruine du monde. Les seules personnes qui sont parvenues à faire quoi que ce soit sont celles qui n’avaient aucune intention.
  • Dire d’un livre qu’il est moral ou immoral n’a pas de sens. Un livre est bien ou mal écrit – c’est tout.

Il y en a 7, un pour chaque jour de la semaine… A méditer !

Et un bonus, pour avoir un aperçu de sa misogynie (feinte, la plupart du temps) : « Les femmes, comme l’a dit un Français plein d’esprit, nous inspirent le désir de réaliser des chefs d’oeuvre et nous empêchent toujours de les mener à bout. »

Carte d’identité

  • Titre : Aphorismes
  • Auteur : Oscar Wilde
  • Genre : aphorismes
  • Date de publication : posthume (1904)
  • Édition : Mille et une Nuits
  • Nombre de pages : 102
Publicités

2 réflexions sur “Aphorismes – [Oscar Wilde]

Envie de réagir à cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s