[La vie des lettres] – Février 2013

Marguerite Duras

Voici le 2e bulletin sur la vie des lettres. Le mois de février n’a pas été moins chargé que le mois de janvier, et c’est tant mieux. Qu’économiquement tout ne soit pas doré, certes, mais il se passe toujours des belles choses dans le monde des lettres et du livre ! Cette revue de presse n’est bien évidemment pas exhaustive et donne juste un aperçu de ce qui a retenu mon attention ce mois-ci. N’hésitez pas à compléter !

  • Exposition : Les grands amateurs de Proust prendront-ils leur billet pour New-York ? Le Morgan Library & Museum expose en effet jusqu’au 28 avril des manuscrits de jeunesse de l’auteur de la Recherche. Cette exposition a lieu à l’occasion des 100 ans de la publication de la Recherche chez Grasset.
  • Concurrence : La preuve que les éditeurs sont aussi des opportunistes jalousement attachés à certains privilèges économiques, la démission de Benoît XVI engendre une course entre les plus grands pour savoir qui éditera les textes inédits du dernier Pape.
  • Académie : Un nouvel immortel fait son apparition au siège n°31 de l’Académie Française, laissé vacant depuis le décès de Jean Dutourd en 2011. Il s’agit de Michael Edwards, critique littéraire et traducteur franco-anglais, spécialiste de Shakespeare, Racine, et Rimbaud, âgé de 74 ans. Il a été préféré à son principal concurrent, Jean-Noël Jeanneney.
  • Prix : La sélection du prix Goncourt du premier roman est annoncée et regroupe cinq ouvrages. Le verdict tombera le 5 mars. Les romans, tous sortis en janvier 2013, sont les suivants : Un homme effacé, d’Alexandre Postel (Gallimard), Pendant les combats, de Sébastien Ménestrier (Gallimard), La plume de l’ours, de Carole Allamand (Stock), Une saison, de Sylvie Bocqui (Arléa), et enfin La fille de l’air, de Sophie Koltcha (Mercure de France).
  • Economie : Les ventes de livres papier accusent un nouveau recul. Avec une exception pour les ventes sur internet, qui restent stables. Conséquence : hausse du prix du livre. Un cercle vicieux ?
  • Adaptations : La BBC n’a pas froid aux yeux et se lance dans une adaptation télévisuelle de… Guerre et Paix, de Tolstoï. Bon courage à eux ! Autre adaptation, au cinéma cette fois : le roman de Tonino Benacquista Malavita sera transposé sur grand écran par Luc Besson.
  • Rachat : Le rapprochement Gallimard / Flammarion sera supervisé par Alexandre de Palmas, qui vient d’être nommé à la tête de la société mère de Gallimard (Madrigall).
  • Nécrologie : Stéphane Hessel, l’ancien résistant déporté, et auteur du fameux fascicule Indignez-vous ! est décédé à Berlin le 27 février, à l’âge de 95 ans. Par son essai et sa pensée, il a tracé derrière lui un sillon pour de nombreux protestataires, notamment le groupe des Indignés et le mouvement « Occupy Wall Street ». Ecrivain, humaniste, enthousiaste et jeune jusqu’à sa mort, Stéphane Hessel avait été promu Grand officier de la Légion d’honneur en 2006.

[Sources : Livres Hebdo, actualitte.com, Le Magazine Littéraire]

Publicités

6 réflexions sur “[La vie des lettres] – Février 2013

Envie de réagir à cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s