Le journal d’Anne Frank // Théâtre Rive Gauche

Anne Frank

Peu de textes sont plus célèbres au monde que le Journal d’Anne Frank. Publié aux Pays-Bas en 1947, il est aujourd’hui édité et traduit dans plus de trente pays et diffusé à plusieurs millions d’exemplaires. Eric-Emmanuel Schmidt a écrit une pièce de théâtre à partir de l’histoire d’Anne et de sa famille, mise en scène par Steve Suissa au Théâtre Rive Gauche, à Paris, et interprétée par Roxane Duran (la jeune actrice du « Ruban blanc » de Michael Haneke) et Francis Huster. Le succès de la pièce est grandement mérité : mise en scène, écriture, décor, jeu des comédiens, la pièce parvient à restituer l’esprit de « l’oeuvre », le contexte, et ne manque pas de surprendre également… « Courez-y ! », comme vous l’ordonne le Figaroscope sur l’affiche !

LA PIÈCE

En juillet 1942, la famille Frank, une famille de juifs allemands ayant émigré aux Pays-Bas, est contrainte de s’installer clandestinement dans « L’Annexe« , un petit appartement caché dans un immeuble. Ils vivront reclus pendant deux ans avec une autre famille et un médecin. Pendant tout ce temps, Anne, 13 ans au début de sa réclusion, tient un journal quotidien, dans lequel elle mêle anecdotes triviales, humour, et intenses réflexions sur la vie, la mort, l’amour, la famille… En août 1944, la famille est arrêtée sur dénonciation. Déportée à Auschwitz puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus, comme sa soeur Margot. Otto, leur père rescapé, attend chaque jour le retour de ses filles et de sa femme : quand il apprend qu’elles ne reviendront pas, il se décide à lire le journal d’Anne. Il y découvre une jeune fille qu’il ne connaissait pas entièrement, une Anne mature et spirituelle, profonde, amoureuse (de Peter, le fils des Van Pels, qui partagent l’Annexe avec les Frank), une jeune fille pleine d’énergie, d’amour de la vie, et ayant reçu une vocation littéraire certaine.

LA MISE EN SCÈNE

On ne lit pas le Journal d’Anne Frank sans émotion, on ne le voit encore moins mis en scène sans verser une petite larme. Le pari d’Eric-Emmanuel Schmidt et de Steve Suissa est relevé, notamment grâce à une scénographie originale et efficace : la pièce alterne entre différents tableaux et différentes temporalités. Otto joue parfois le rôle de narrateur, parfois d’acteur à part entière de la vie à l’Annexe. Pourtant, si l’écriture d’Eric-Emmanuel Schmidt met l’accent sur le pathos de la situation (réclusion, quasi famine, tensions familiales…), sur la tragédie de l’absence de sentiments d’Anne pour sa mère, et sur la solitude d’Otto Frank, elle n’oublie pas d’y insérer les touches d’humour, la verve et l’esprit qui animait la jeune fille dans son journal, et faisait respirer et vivre  l’Annexe.

Aussi, le spectateur est entraîné d’une émotion à l’autre…pour son plus grand plaisir ! Un petit bémol cependant : la dernière scène, la musique, et la signature d’Anne apparaissant sur un écran peuvent déranger en laissant penser qu’il s’agissait là d’un film, et dès lors, atténuer l’impact que la pièce peut avoir. Il me semble en effet que le théâtre a une force d’emportement et d’adhésion supérieure au cinéma, et que c’est dévaluer la pièce que de lui donner cette dimension cinématographique finale…

Pour en savoir plus sur la pièce, c’est ICI ! Et voici la bande-annonce de la pièce (j’ignorais qu’on faisait des bandes-annonces de pièces de théâtre…).

Carte d’identité

  • Titre : Le journal d’Anne Frank
  • Auteur : Eric-Emmanuel Schmidt
  • Date de publication : 1947 (journal)
  • Mise en scène : Steve Suissa
  • Avec : Francis Huster en alternance avec Frederic Van Den Driessche (Otto Frank), Roxane Duran (Anne), Alice Carel (Miep), Odile Cohen (Edith Frank), Katia Miran (Margot), Charlotte Kady (Mme Van Pels), Yann Babilee Keogh (M. Van Pels), Bertrand Usclat (Peter), Yann Goven (Frotz)

Du 5 septembre 2012 au 31 mars 2013

Théâtre Rive Gauche

6, rue de la Gaîté

75014 Paris

01.43.35.32.31

Advertisements

2 réflexions sur “Le journal d’Anne Frank // Théâtre Rive Gauche

Envie de réagir à cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s