Faillir être flingué – [Céline Minard]

Roman des étudiants #5

Faillir être flingué a obtenu le Prix du style 2013. Passé l’étonnement face à la découverte d’un tel prix, on peut tomber d’accord : Céline Minard a une vraie plume, son écriture coule de source et se lit agréablement. Mais l’alchimie de cette fresque américaine et sauvage ne prend pas, et c’est avec ennui qu’on tourne les pages, dans l’espoir de voir quelque chose advenir des (trop) nombreux personnages…

Céline Minard, dont la caractéristique en tant qu’auteur est de proposer un style, un univers et des thèmes radicalement différents dans chacun de ses romans, nous livre ici un western moderne, qui fait se rencontrer une tribu de personnages qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Or, il n’y a pas de réelle intrigue, seulement des paysages du Grand Ouest américain et des plaines qui défilent, On se perd un peu parmi tous les personnages et on a du mal à les suivre. C’est dommage, car les descriptions sont propices à la construction d’une fresque de l’Amérique des origines qu’on retrouve encore dans ses déserts. Les touches d’humour et de poésie s’effacent un peu trop au profit d’une lente progression vers un début de narration.

À ne lire que des critiques positives et enflammées de ce roman, on se demande donc ce qui cloche. Le récit manque de relief, l’écriture est paradoxalement somnolente (pour un western, un comble), on (je) ne réussit pas à rentrer dedans, on s’y ennuie ferme. Sous une forme classique, l’auteur ne parvient pas à revisiter le genre du western sur un mode qui ne soit pas la seule réécriture littéraire d’un tableau pictural et cliché déjà imprimé dans la conscience occidentale. L’affrontement cowboys vs indiens sent le déjà-vu…

Le titre était pourtant prometteur, mais après m’être acharnée pendant trop longtemps, je n’ai pas pu le terminer, par manque de temps mais surtout manque d’intérêt (le Roman des étudiants est toujours d’actualité et il y a d’autres livres à lire).

Lu dans le cadre du prix Le Roman des Étudiants 2014.

Carte d’identité

  • Titre : Faillir être flingué
  • Auteur : Céline Minard
  • Genre : roman
  • Date de publication : 2013
  • Édition : Payot et Rivages
  • Nombre de pages : 326

Un extrait

« Il avait vécu trois jours et quatre nuits dans cette cavité à fleur de falaise qui paraissait creusée par un énorme guêpier. Il y avait trouvé six plumes d’un bleu soutenu. Il en avait placé deux dans la bourse médecine qu’il s’était fabriquée à partir de la vessie d’une biche et avait laissé les autres en place sur une ardoise plate qui rehaussait encore la vivacité de leur teinte. Gifford pensait que c’étaient des plumes alaires. Il en avait maintenant une bonne quantité. Elles étaient de tons, de tailles et de textures différentes. Il lui suffisait d’en sortir une pour que la forme et les couleurs de l’oiseau lui reviennent. Ainsi que son cri et le type de vol qu’il pratiquait. Gifford passait ses longues heures de prairie et d’arpentage à observer ces étonnants animaux qui avaient la faculté de s’appuyer sur une matière impondérable aussi vaste que la lumière. »

(page 111)

Publicités

2 réflexions sur “Faillir être flingué – [Céline Minard]

  1. Je n’ai jamais lu de livre de Céline Minard, mais le début de ton billet me donne envie de découvrir son style. « Faillir être flinguer » ne paraissant pas son meilleur roman aurais-tu un autre de ses titres à conseiller ?

    • Je n’en ai pas lu d’autres d’elle, mais de ceux que j’ai feuilletés, « So long Luise » avait l’air pas mal. En revanche, j’ai l’impression qu’elle adapte son style dans chacun de ses romans (« Bastard Battle » est par exemple écrit dans la langue du XVe siècle…). Pas sûre qu’on retrouve le style de « Faillir être flingué » donc.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s