Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ? – [Georges Perec]

Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour

Karamanlis, Karawo, Karawasch, Karacouvé, Karatruc, Karaschoff, Karabinowicz, Karaphon, Karaplasm, Karamagnole, Karaschmerz, Karagoergevitch, Karawurtz, Karastumpf, Karamel, Karabine… Le personnage dont il est question n’a pas de nom. Et pourtant, il est omniprésent. Chaque occurrence de Karatruc est l’occasion d’un nouveau jeu de mots, d’un nouveau plaisir de la langue, de sonorités improbables. Du grand Georges Perec, en somme. Lire la suite

Publicités

Putain – [Nelly Arcan]

Avec Putain, on se trouve devant la difficulté d’exprimer le plus justement possible une expérience de lecture. Car oui, c’est bien une expérience intense que ce roman, au réalisme cru, aux mots qui frappent, à l’absence de ménagement du lecteur. Mais l’intensité de cette lecture n’aide pas à la retranscrire fidèlement. Parler de coup de coeur me semble un peu malvenu voire indécent au vu du sujet. Et pourtant. C’est le cas. Coup de coeur au sens où la lecture vous prend au coeur, vous étreint, vous empêche de respirer, à la mesure de l’étouffement et de la suffocation que la narratrice ressent. Lire la suite

Le Club des Incorrigibles Optimistes – [J.-M. Guenassia]

Sans hésitation, mon COUP DE COEUR de l’année ! (Et oui, je sais que je le lis 15 ans après tout le monde, mais on ne se refait pas). Goncourt des Lycéens, et Prix des Lecteurs 2012, amplement mérités, ce roman vous accroche de la première à la dernière page. Petit décryptage des ingrédients qui en ont fait un « succès garanti ».

Lire la suite

Encyclopédie capricieuse du tout et du rien – [Charles Dantzig]

Encyclopédie capricieuse du tout et du rienAllergiques au dandysme, ennemis de la littérature qui parle de soi, maniaques de la continuité et de l’organisation,  passez votre chemin. L’encyclopédie capricieuse de Dantzig est un coffre à trésors pour amoureux de la langue, de la littérature, et de la vie. Lire la suite