Les pseudonymes d’écrivains – Liste #7

 Ou : Quand l’auteur ne s’assume pas

signature molière

  • Julien Gracq (pseudo. de Louis Poirier)
  • Stendhal (pseudo. de Henri Beyle)
  • Vernon Sullivan (pseudo. de Boris Vian)
  • George Sand (pseudo. d’Aurore Dupin, baronne Dudevant)
  • Gérard de Nerval (Gérard Labrunie)
  • Marguerite Yourcenar (pseudo. de Marguerite Cleenewerck de Crayencour)
  • Molière (pseudo. de Jean-Baptiste Poquelin)
  • Voltaire (pseudo. de François-Marie Arouet)
  • Lautréamont (pseudo. de Isodore Ducasse)
  • Michel Houellebecq (pseudo. de Michel Thomas)
  • Saint-John-Perse (pseudo. d’Alexis Léger)
  • Paul Eluard (pseudo. de Eugène Émile Paul Grindel)
  • Blaise Cendrars (pseudo. de Frédéric-Louis Sauser)
  • Truman Capote (pseudo. de Truman Streckfus Persons)
  • Guillaume Apollinaire (pseudo. de Wilhelm Albert Vladimir Popowski de La Selvade Apollinaris de Wąż-Kostrowitcky)

Bonus : Romain Kacew, qui prit pour pseudonymes successivement Romain Gary, Emile Ajar, Fosco Sinibaldi, Shatan Bogat.

[Liste non-exhaustive]

Publicités

Le Bilan Bibliothèque [BB] de 2012

390133_474682805916917_1641302531_n

Comment choisir ses lectures en 2013 ? En s’inspirant de nos coups de coeur de l’année 2012 ! Pour cela, voici une petite sélection de livres que j’ai aimés cette année, en espérant que vous y trouverez des idées. N’hésitez pas à compléter avec vos propres coups de coeur !

Lire la suite

Les mots qui ont disparu (et c’est bien dommage) – Liste #6

  • Baboue (n.f.) : moue, grimace. « Faire la baboue, menacer un enfant de la baboue. »
  • Cataglottisme (n.m.) : emploi de mots recherchés. Baiser lascif.
  • Coquefredouille (n.m.) : nom burlesque qui signifie « pauvre hère, malotru ».
  • Échauboulure (n.f.) : élevure, enflure qui vient sur la peau. Éruption de petites pustules.
  • Embabouiner (v.) : amadouer par des caresses, amener à son but par des paroles flatteuses.
  • Fesse-pinte (n.m.) : ivrogne.
  • Forpaisson (n.f.) : délit commis par des usagers qui ont fait entrer des porcs dans les forêts sans y avoir droit.
  • Galifrer (v.) : manger beaucoup, dévorer.
  • Incaguer (v.) : défier quelqu’un, le braver avec mépris.
  • Miton-mitaine (expression) : qui ne fait ni bien ni mal.
  • Muchetenpot (à la) : en cachette.
  • Polypharmaque (adj.) : qui prescrit trop de médicaments.
  • Poupeliner (v.) : caresser, mignarder.
  • Quiquelikike (n.f.) : onomatopée du cri du coq qui s’employait substantivement. Se disait d’un fat.
  • Rebéquer (v.) : répondre avec fierté à une personne à qui on doit du respect.
  • Sade (adj.) : doux, aimable.
  • Témulence (n.f.) : ivresse, ou délire. Apoplexie causée par l’ivresse.
  • Tourtouse (n.f.) : corde qu’on passait au cou d’un condamné à la pendaison.
  • Ventrouiller (se, v.) : se vautrer dans la boue. Le cochon aime à se ventrouiller.
  • Zot (expression) : se dit par corruption pour « soit ! » dans la locution proverbiale « Au diable zot ! » que l’on dit à des hâbleurs pour montrer qu’on ne croit pas ce qu’ils disent.

Les épitaphes (insolites) d’écrivains – Liste #5

« Je vous l’avais bien dit que j’étais malade! »

tombe

  • « Ici il n’y a qu’un tas d’ossements sans importance. Passant, fous le camp! » (Shakespeare, mort en 1616, traduction approximative…)
  • « Jean s’en allait comme il était venu / Mangeant son fonds avec son revenu / Croyant trésor chose peu nécessaire. / Quant à son temps, bien sut le dépenser : / Deux parts il fit dont il soûlait passer / L’une à dormir et l’autre à ne rien faire. » (Jean de La Fontaine, mort en 1695)
  • « Passant, ne fais ici de bruit / Garde que ton pas ne l’éveille / Car voici la première nuit / Que le pauvre Scarron sommeille ! » (Scarron, mort en 1660, qui souffrait d’insomnies…)
  • « Ci-gît Piron qui ne fut rien, pas même académicien ! » (Piron, mort en 1773)
  • « Mes amis, croyez que je dors ! » (Marquis de Boufflers, poète de salon mort en 1815)
  • « Je cherche l’or du temps » (André Breton, mort en 1966)
  • « Il sut aimer » (Appollinaire, épitaphe imaginée par lui dans Calligrammes)

[Source : Pour tout l’or des mots, Claude Gagnière]

Les titres comportant une partie du corps – Liste #3

La chevelure

  • Le ventre de Paris, Emile Zola
  • Le nez, Gogol
  • L’arrache-coeur, Boris Vian
  • Les mains sales, Jean-Paul Sartre
  • Les yeux d’Elsa, Louis Aragon
  • Papa-longue-jambes, Jean Webster
  • La chevelure, Guy de Maupassant
  • La moustache, Emmanuel Carrère
  • Le sein, Philip Roth
  • Barbe bleue, Amélie Nothomb
  • Comment j’ai mangé mon estomac, Jacques A. Bertrand

À vous de compléter ce blason !