La Mégère apprivoisée // Comédie Saint-Michel

La Mégère apprivoisée est un peu à Shakespeare ce que Les Plaideurs sont à Racine : une pièce mineure dans l’œuvre d’un auteur majeur. Qui plus est, une comédie fantasque dans le répertoire d’un dramaturge surtout célébré pour ses tragédies. Ce n’est pas la seule raison qui explique que la pièce soit méconnue en France, et que les théâtres s’en désintéressent, eux si prompts à remplir les salles avec leurs Othello, leurs Hamlet, Macbeth et Richard III. Il faut dire que l’action principale, simple et presque farcesque, se double d’une intrigue secondaire assez complexe, avec de nombreux personnages qui intervertissent leurs rôles, se déguisent, se cachent… De quoi rebuter l’esprit cartésien des Français ! Mais la compagnie Naphralytep a su, avec cette adaptation d’une heure, écarter les contraintes et proposer une mise en scène pétillante et moderne. Lire la suite

Mémoires d’un fou // Théâtre de Poche-Montparnasse

Au centre de Paris, le Théâtre de Poche-Montparnasse est un petit écrin qui renferme de belles surprises. L’une d’elle se joue en ce moment, et ce jusqu’au 8 novembre, dans la salle du Petit-Poche. Il s’agit des Mémoires d’un fou, adaptées du roman de Flaubert et mises en scène avec inventivité et ingéniosité par Sterenn Guirriec. Lire la suite

Les Frères Karamazov // Théâtre de l’Épée de Bois

Le Théâtre de l’Épée de Bois (La Cartoucherie, Paris 12e) met en scène jusqu’au 13 avril le célèbre et dernier roman de Dostoïevski (1880). En partenariat avec Philosophie Magazine, les metteurs en scène, les comédiens et la scénographie s’associent pour montrer toute la dimension métaphysique de cette oeuvre intemporelle.

Lire la suite

La Maladie de la mort // Théâtre du Vieux-Colombier

La Maladie de la mort… Le titre choisi par Marguerite Duras pour ce poème en prose est peu engageant, mais pour cause : ce qui y est raconté n’a ni plus ni moins à voir avec la maladie et… la mort (sociale, de l’âme, du désir, de l’amour…). Écrit alors qu’elle traverse une grave crise existentielle et que sa santé est au plus bas (Duras souffre d’une cirrhose et d’une dépression), La Maladie de la mort permettra paradoxalement à l’auteur de retrouver ensuite son énergie créatrice et sa force vitale. Lire la suite

Pantagruel // Théâtre de l’Athénée

Pantagruel 3

Vous n’avez jamais réussi à lire Rabelais ? Les bras vous en sont tombés quand vous avez ouvert Gargantua et Pantagruel ? Vous ne comprenez rien à l’ancien français ? Vous ne saisissez pas pourquoi tout le monde loue la verve caustique de l’auteur et pourquoi les enseignants s’obstinent à le faire lire à de pauvres collégiens en détresse ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul. Et surtout, le si célèbre Théâtre de l’Athénée – Louis Jouvet (Paris) vous offre la possibilité (jusqu’au 30 novembre) de revenir sur tous vos préjugés.  Lire la suite

Le journal d’Anne Frank // Théâtre Rive Gauche

Anne Frank

Peu de textes sont plus célèbres au monde que le Journal d’Anne Frank. Publié aux Pays-Bas en 1947, il est aujourd’hui édité et traduit dans plus de trente pays et diffusé à plusieurs millions d’exemplaires. Eric-Emmanuel Schmidt a écrit une pièce de théâtre à partir de l’histoire d’Anne et de sa famille, mise en scène par Steve Suissa au Théâtre Rive Gauche, à Paris, et interprétée par Roxane Duran (la jeune actrice du « Ruban blanc » de Michael Haneke) et Francis Huster. Le succès de la pièce est grandement mérité : mise en scène, écriture, décor, jeu des comédiens, la pièce parvient à restituer l’esprit de « l’oeuvre », le contexte, et ne manque pas de surprendre également… « Courez-y ! », comme vous l’ordonne le Figaroscope sur l’affiche ! Lire la suite