Heureux les heureux – [Yasmina Reza]

« J’écris sur le fil de l’essentiel. En cherchant à dire quasiment tout avec presque rien. » Dans une interview parue dans L’Express en janvier 2000, Yasmina Reza confie ce que pour elle écrire veut dire. Heureux les heureux, son deuxième roman, condense ce style si laconique et incisif qu’on lui connaît au théâtre. Avant tout dramaturge et scénariste à la renommée internationale (Le Dieu du carnage, Art, entre autres pièces), récompensée par de nombreux prix, Yasmina Reza excelle aussi dans l’art du portrait. Sous forme de « destins croisés », Heureux les heureux offre un tableau mélancolique et grinçant de l’homme moderne. Lire la suite

Publicités

J’écoute avec mon corps – [David Grossman]

J'écoute avec mon corps, David Grossman

Avec ces deux nouvelles, David Grossman touche à ce qu’il y a de plus intime dans les corps. Lui dont le combat politique en tant qu’écrivain israélien « le plus doué de sa génération » (Seuil) en fait une figure « publique » de premier plan, lui qui lance régulièrement des appels à la paix et signe des pétitions pour faire cesser les conflits entre Israël et Palestine, l’écriture semble un lieu où il se réfugie et capte le langage du corps. Lire la suite