Syngué sabour – [Atiq Rahimi]

syngué sabourLire un Goncourt d’à peine 100 pages : c’est fait ! Petits lecteurs, vous pouvez remercier l’Académie : c’est le moment de crâner, en découvrant ce roman d’Atiq Rahimi. Ce dernier en a également écrit l’adaptation au cinéma. Un auteur polyvalent, donc, qui jongle avec la langue comme avec la caméra.

Syngué sabour, la « pierre de patience » (sous-titre du roman) est cette pierre noire qui aiderait à conjurer les souffrances et éloigner les malheurs du monde, dans la culture perse. Dans le roman d’Atiq Rahimi, « elle », la femme sans nom, fait de son mari entre la vie et la mort sa « syngué sabour ». Le roman, de long monologue, devient une libération de la femme par la parole, un sursaut de pouvoir sur l’homme dominant. Lire la suite

Publicités