Heureux les heureux – [Yasmina Reza]

« J’écris sur le fil de l’essentiel. En cherchant à dire quasiment tout avec presque rien. » Dans une interview parue dans L’Express en janvier 2000, Yasmina Reza confie ce que pour elle écrire veut dire. Heureux les heureux, son deuxième roman, condense ce style si laconique et incisif qu’on lui connaît au théâtre. Avant tout dramaturge et scénariste à la renommée internationale (Le Dieu du carnage, Art, entre autres pièces), récompensée par de nombreux prix, Yasmina Reza excelle aussi dans l’art du portrait. Sous forme de « destins croisés », Heureux les heureux offre un tableau mélancolique et grinçant de l’homme moderne. Lire la suite

Publicités

Rosa candida – [Audur Ava Olafsdottir]

rosa candidaPour une première plongée dans la littérature islandaise, Rosa candida était le livre idéal. Ce roman, le premier de cette auteur traduit en français, condense et mêle avec une tendresse et un charme fous toutes les étapes de la vie, de la naissance à la mort, les découvertes d’un jeune homme qui quitte son père, sans aucune niaiserie. La légèreté du ton rend les personnages on ne peut plus attachants et proches. On se laisse porter par leur expérience de la vie, la délicatesse des réflexions de « Lobbi », le narrateur. C’est un livre qui berce le lecteur sans l’endormir, et dont on sort comme d’un cocon qu’on ne voudrait plus quitter. Lire la suite