Les fantaisies spéculatives de J.H. le sémite – [Olivia Rosenthal]

Les fantaisies spéculatives de J.H. le sémiteOlivia Rosenthal réussit un pari : faire de l’humour à partir d’un thème qui la touche personnellement et qui ne prête pas toujours à rire. Le regard porté sur le repli communautaire (ici la communauté juive française) est plein de fantaisie, grâce au personnage drôle et attachant de J.H. Un homme qui tente de s’affranchir des Lois et de l’emprise de sa mère qui les lui assène régulièrement. Un homme à l’esprit vagabond, qui divague et se crée sa propre histoire à partir de son imagination. Un homme perdu et tiraillé entre déférence religieuse et désir d’émancipation, entre tradition et modernité. Lire la suite

Publicités

[Cycle Laurent Mauvignier #2] – Ceux d’à côté

Je poursuis le cycle Mauvignier avec Ceux d’à côté. J’ai fini avec soulagement ce roman que je me suis imposée, par obligation « scolaire ». Autant le dire, ce n’est pas gai (voilà un bel euphémisme). Pour autant, Laurent Mauvignier a un indéniable talent, une plume personnelle et reconnaissable qui donne envie, une fois le livre commencé, de le finir autant que de le refermer sur le champ.  Écriture paradoxale, donc, et beaucoup de désespoir. Lire la suite

[Cycle Laurent Mauvignier #1] – Ce que j’appelle oubli

Je commence (sous la contrainte, je ne m’en cache pas) un « cycle Mauvignier ».

Ce que j’appelle oubli est une claque – une grosse claque pour un petit roman / récit / livre, je ne sais pas quel nom lui donner.  Lire la suite