Les Couleurs de l’hirondelle – [Marius D. Popescu]

Les couleurs de l'hirondelle

En dehors de Emil Cioran, voire Mircea Eliade, bien peu, moi la première, sont capables de citer des grands auteurs roumains, et encore moins contemporains. La littérature roumaine, comme beaucoup de ses voisines de l’est, est trop méconnue, et mérite de l’être plus. La 33e édition du Salon du livre, qui a eu lieu du 22 au 25 mars et qui a mis les lettres roumaines à l’honneur, l’a prouvé. De nombreux auteurs de ce pays sont venus parler de leurs oeuvres, et ont montré la richesse de cette littérature, non sans enjeux politiques. Pour découvrir un peu mieux ces « lettres roumaines », j’ai choisi de lire Les Couleurs de l’hirondelle, deuxième roman de Marius Daniel Popescu. Une révélation. Lire la suite

Publicités