Marie Stuart – [Stefan Zweig]

« Ce qui est clair et évident s’explique de soi-même, mais le mystère exerce une action créatrice. » Dans sa préface à Marie Stuart, Stefan Zweig justifie son projet de biographie : il ne cache pas que les zones d’ombre et d’incertitudes sur la vie et la personnalité de Marie Stuart sont pour lui le matériau romanesque idéal. Les nombreuses interprétations contradictoires de l’histoire et des documents historiques amènent tout naturellement le romancier-historien à faire acte d’honnêteté : admettre ce qu’on ne peut remettre en cause, reconnaître que l’authenticité des sources peut faire débat sans pour autant éviter de prendre parti. Habilement mené, le récit nous entraîne dans les méandres de l’Écosse et de l’Angleterre du XVIe siècle et l’on se prend au jeu de l’histoire. Une question demeure : sommes-nous face à une fiction narrative (Marie Stuart devenant un personnage entièrement créé par Zweig) ou à une (forme de) vérité historique (impartialité et neutralité de l’auteur primant sur les motivations artistiques) ?

Lire la suite

Publicités

Pâle sang bleu – [Alizé Meurisse]

Est-il encore possible aujourd’hui de renouveler la langue et le rapport au monde qu’elle implique ? Alizé Meurisse nous prouve que oui. Avec Pâle sang bleu, son premier roman, elle expérimente le genre romanesque dans ce qu’il a d’hybride et n’hésite pas à déconstruire les mots, la phrase, la structure même du récit. La poésie s’invite à de multiples reprises, le soutenu et la préciosité côtoient le familier et le vulgaire, dans un mélange hétéroclite qui contient en lui-même sa propre cohérence. En bref, c’est presque à lire comme un poème en prose : toute la sensibilité de la poétesse éclate, page après page. Lire la suite

Les éditions Allia

Joyeux anniversaire Allia ! 30 ans, déjà. Depuis 1982, les éditions Allia sont restées fidèles à leur ligne éditoriale initiale et ont vu leur nombre de tirages augmenter d’années en années. De un livre par an pendant les dix premières années, à une quarantaine de livres par an aujourd’hui, cette croissance exponentielle s’explique surtout par une passion pour la littérature et pour l’éclectisme qui n’a cessée d’être confirmée par les lecteurs eux-même. Lire la suite

Le duel, une passion française – [Jean-Noël Jeanneney]

Une fois n’est pas coutume, j’ai lu un livre d’histoire. Wahou. Enfin « livre d’histoire », c’était rigolo, entendons-nous bien, parce que sinon, je ne l’aurais pas lu. Bref. La raison de ma lecture n’est ni plus ni moins la volonté de me cul-ti-ver, et d’en savoir plus sur l’histoire de ce nouveau sport que je pratique depuis peu (avec passion, ambition, et conviction) : l’escrime. Lire la suite