Adolphe – [Benjamin Constant]

AdolpheAvant tout homme politique et intellectuel français d’origine suisse, Benjamin Constant a aussi écrit des romans. Adolphe est son plus connu : un court roman qui parle d’amour, et qui est pourtant tout sauf un roman d’amour. Un jeune homme faible, une relation empoisonnée, l’expression d’un sentiment de pitié qui en inspire autant au lecteur, Adolphe est une sorte d’anti-héros romantique, lâche et insipide. Pourtant, s’il n’est pas un héros, il incarne toute la faiblesse humaine qui peut se trouver réunie en un seul homme dans des circonstances qu’il n’a pas pleinement voulues ; cette humanité donne un peu d’intérêt à ce récit, qui en devient plus intemporel. Lire la suite

Publicités

[Cycle Laurent Mauvignier #1] – Ce que j’appelle oubli

Je commence (sous la contrainte, je ne m’en cache pas) un « cycle Mauvignier ».

Ce que j’appelle oubli est une claque – une grosse claque pour un petit roman / récit / livre, je ne sais pas quel nom lui donner.  Lire la suite