Une fille, qui danse – [Julian Barnes]

Julian Barnes au sommet de son art ? Lauréat du Man Booker Prize 2011 (le « Goncourt anglais ») pour Une fille, qui danse, l’auteur britannique le plus reconnu de notre époque maintient en tout cas, à près de 70 ans, le cap d’une production littéraire féconde. Ce court roman ne fait pas exception au talent de l’auteur pour créer de l’inconfort à partir d’une situation confortable et on le suit jusqu’au bout d’un processus de crise qui prouve que la vieillesse se repose souvent sur des illusions que la jeunesse a contribué à forger. Lire la suite

Publicités

[Cycle Laurent Mauvignier #3] – Loin d’eux

Un dernier Mauvignier pour la route. C’est de loin le moins joyeux de ceux que j’ai lus. Le plus intense aussi. Premier roman, Loin d’eux signe déjà la marque de fabrique de Laurent Mauvignier : une écriture qui s’enroule sur elle-même, qui use de répétitions et de martèlements, mais qui toujours crée un effet de profondeur douloureuse et de vérité. Lire la suite