Une fille, qui danse – [Julian Barnes]

Julian Barnes au sommet de son art ? Lauréat du Man Booker Prize 2011 (le « Goncourt anglais ») pour Une fille, qui danse, l’auteur britannique le plus reconnu de notre époque maintient en tout cas, à près de 70 ans, le cap d’une production littéraire féconde. Ce court roman ne fait pas exception au talent de l’auteur pour créer de l’inconfort à partir d’une situation confortable et on le suit jusqu’au bout d’un processus de crise qui prouve que la vieillesse se repose souvent sur des illusions que la jeunesse a contribué à forger. Lire la suite

Le Portrait de Dorian Gray // Albert Lewin

Dorian Gray 4Le roman d’Oscar Wilde reprend un mythe universel : le désir de l’éternelle jeunesse, et les sacrifices qu’elle impose pour l’obtenir. Il s’agit, souvent, de vendre son âme au diable, en contrepartie d’une beauté inaltérable. Le film d’Albert Lewin, production hollywoodienne des années 1940 mais fidèle à l’esprit du roman, donne à voir l’étrange et l’inquiétant d’un visage incorruptible, magnifiquement incarné par un jeune acteur dont ce n’était que le 2e rôle au cinéma, Hurd Hatfield.

Lire la suite