Le Complexe d’Eden Bellwether – [Benjamin Wood]

N’ayant pas lu beaucoup de livres parus en 2014, il m’est difficile de parler du « meilleur livre de l’année », mais c’est en tout cas un livre très marquant et captivant. Pour un premier roman, il faut saluer le talent du jeune auteur britannique Benjamin Wood, qui fait déjà montre d’une réelle aisance pour fasciner et mettre en place un univers littéraire envoûtant.

Il est rare qu’un pavé cumule à la fois qualités littéraires et narratives, profondeur psychologique et légèreté de ton, tragique et comique, avec autant de talent. Le Complexe d’Eden Bellwether relève le défi avec brio.

Lire la suite

Rosa candida – [Audur Ava Olafsdottir]

rosa candidaPour une première plongée dans la littérature islandaise, Rosa candida était le livre idéal. Ce roman, le premier de cette auteur traduit en français, condense et mêle avec une tendresse et un charme fous toutes les étapes de la vie, de la naissance à la mort, les découvertes d’un jeune homme qui quitte son père, sans aucune niaiserie. La légèreté du ton rend les personnages on ne peut plus attachants et proches. On se laisse porter par leur expérience de la vie, la délicatesse des réflexions de « Lobbi », le narrateur. C’est un livre qui berce le lecteur sans l’endormir, et dont on sort comme d’un cocon qu’on ne voudrait plus quitter. Lire la suite